jeudi, décembre 21, 2006

Changement d'adresse

Tiens, ça fait bizarre de reposter sur ce vieux blog.

Alors pour ceux qui, pour une raison mystérieuse, débarqueraient encore ici : depuis un an, ça se passe ICI.

PS : Pour une raison inconnue, les commentaires de ce vieux blog ont disparu.

vendredi, décembre 30, 2005

Qui m'aime me suive

Voilà, c'est prêt ou à peu près.
De toute façon, si ça se passe mal, on pourra toujours battre en retraite ici, pas vrai?
Alors c'est par ici que ça se passe. Préparez vos yeux, c'est... vif.

(Note pour les infortunés utilisateurs d'Internet Explorer : mon thème par défaut ne passe pas sous IE. Changez de thème vite fait en arrivant grâce au sélecteur de thèmes. Ou mieux : téléchargez Firefox.)

Je suis un investissement à long terme

"Tu parles pas beaucoup hein?"
"La prochaine fois faudra parler plus, d'accord?"
"Dites donc elle parle pas beaucoup l'Araignée".
- Mais merdeuh.

Il y a des situations, des moments, où je n'ai pas envie de parler, ou tout simplement rien à dire. Ça dépend des gens avec qui je suis, ça dépend de mon humeur, ça dépend de l'endroit. Je ne pense pas que ce soit si extraordinaire.
Je m'ennuie très rarement, en revanche. Quand je ne parle pas, soit je suis dans mes pensées, soit j'écoute. Mais je ne suis *pas* en train de juger, d'analyser, de chercher à deviner ce qui se cache sous les paroles des gens. Souvent c'est parce que je n'ose pas, tout simplement. Il me faut du temps.
Je suis capable d'être logorrhéique, fatigante, de sauter partout, d'avoir des conversations enflammées sur des sujets sérieux (ou pas), de hurler sur "All By Myself", d'avoir des fous rires, d'être vivante, comme tout le monde ; mais pas tout de suite, en général. Appelez ça timidité si vous voulez. Et je vous jure que des comme moi, il y en a à foison.

Par pitié, lâchez la grappe aux silencieux. Soyez patients.

mardi, décembre 27, 2005

Grmbl

Ce sale enfoiré d'Epy m'a refilé un questionnaire alors que je lui avais dit que je le tuerais s'il me le donnait ; j'y réponds quand même, vite fait avant d'aller affûter mes shurikens (oui, des shurikens, parce que je sais pas viser alors ça sera encore plus drôle).

# Un questionnaire auquel tu aurais voulu répondre mais qu'on ne t'a jamais passé ?
J'aime bien répondre à des questionnaires une fois par an, mais de là à en avoir souhaité un... Ou à la limite, le questionnaire de Proust, parce que je suis une sale snob (mais vous le saviez déjà). Quoique non, en fait, même pas.

# Si j'étais un animal écrasé sur l'autoroute, je serais...
Pfiou, c'est vertigineux d'intelligence cette question. Un rongeur quelconque.

# Ton dictateur préféré
Mon inconscient. Il est chiant mais au moins j'y peux quelque chose, un peu.

# Ton objet sexuel préféré
Hein?

# Ta déformation physique préférée
L'absence de dents de celui qui m'a refilé ce questionnaire, quand je me serai occupée de son cas.

# Si tu devais brûler la voiture de quelqu'un à Clichy Sous Bois...
Celle de quelqu'un qui possède un Multipla (hahaha comment j'ai contourné la question hé)

# Si tu devais exécuter un bisounours, lequel serait-ce ?
Lorie, avec grand plaisir. S'il est question un jour d'exécuter Lorie, j'aimerais bien qu'on me prévienne.

dimanche, décembre 25, 2005

Teaser

samedi, décembre 24, 2005

Les ressemblances improbables



vendredi, décembre 23, 2005

Et puis après tout c'est Noël

Tout se passait bien jusqu'à ce qu'on entre ici.


C'est là que ma Carte Bleue a commencé à se manifester de manière incontrôlée. Oui, parce que d'habitude elle se manifeste aussi, mais j'aime à penser que c'est de manière plus ou moins contrôlée, même si c'est pour acheter des trucs complètement idiots du genre un machin pour faire des bulles ou une grenouille en peluche.

J'avais même résisté à ça :


Mais là, je ne sais pas, elle a profité d'un instant de faiblesse quand je suis tombée là-dessus :








J'ai donc acheté des cartes. Beaucoup. Toutes plus absurdes les unes que les autres. Je suis sûre que vous comprenez. D'ailleurs si vous voulez en savoir plus sur ces géniales cartes postales (imprimées à 800 mètres d'altitude par Plonk et Replonk), cliquetez ici.

Et puis mon regard est tombé là-dessus.


30 ways to have fun, du genre "dance on the ceiling", "photocopy your head" ou "have a bed-in, juste like Yoko and John".
J'adore assez ces illus qui, d'ailleurs, me font penser à quelque chose (le premier qui trouve ne gagne rien du tout, pour changer). Pour avoir une idée de ce que donne l'intérieur du bouquin, cliquetez (puis sur le premier lien: "Fun Fun Fun").
Donc voilà, la CB a encore vaincu, et je ne maudis même pas le jour où je l'ai eue entre les mains. C'est dire.

[EDIT] Niou playlist dans un instant, parce que ça suffit les conneries. Je me suis pas foulée d'ailleurs.

Et Joyeux Noël à tous :)


jeudi, décembre 22, 2005

La meilleure blague du monde

Quelle est la différence entre un canard?

mardi, décembre 20, 2005

Comment perdre ses cheveux vite et bien

1. Passez beaucoup d'heures à découvrir les joies des CSS.
2. Réussissez enfin à tout caser là où il faut et à faire de jolis arrondis.
3. Soyez fier du résultat.
4. Pensez enfin à vérifier ce que ça donne sous Internet Explorer.
5. Défenestrez-vous.

dimanche, décembre 18, 2005

Enfermez-la

Vous commencez à être intoxiqué quand vous vous réveillez le matin en pensant à vos problèmes de CSS.
D'autant plus si, à la base, vous êtes loin d'être geek.